Share Button
La prévoyance des indépendants
Les régimes de prévoyance des indépendants garantissent partiellement les revenus d’activité en cas d’arrêt de travail temporaire ou définitif, ainsi que des capitaux décès versés aux héritiers en cas de disparition prématurée.
Avant de souscrire une complémentaire facultative, il est essentiel de connaître la couverture de son régime obligatoire ainsi que ses besoins en cas de coup dur.
360 Finance vous aide à chiffrer votre protection sociale et à vous poser les bonnes questions.

Vous êtes chef d’entreprise et êtes assuré au Régime social des indépendants (RSI) ?
Pour bénéficier des indemnités journalières (IJ), les assurés doivent réunir les conditions suivantes :
• être artisan ou commerçant à titre principal ;
• être en activité ;
• être affilié depuis un an au RSI au titre de l’assurance maladie ;
• être à jour de l’ensemble des cotisations d’assurance maladie (cotisations de base et supplémentaires pour les IJ et des majorations de retard éventuellement dues) ;
• présenter une prescription d’arrêt de travail à temps complet.

> lire notre dossier sur les garanties de prévoyance du RSI <

Vous exercez en tant que libéral ? Vous dépendez de l’une des caisses suivantes :
• CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse)
• CARMF (Caisse autonome de retraite des médecins de France)
• CARCDSF (Caisse autonome de retraite des chirurgiens dentistes et des sages-femmes)
• CARPIMKO (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurskinésithérapeutes, pédicurespodologues, orthophonistes et orthoptistes)
• CAVP (Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens)
• CARPV (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires)
• CAVEC (Caisse d’assurance vieillesse des experts-comptables)
• CAVOM (Caisse d’assurance vieillesse des officiers ministériels, des officiers publics, et des compagnies judiciaires)
• CNBF (Caisse nationale des Barreaux français)
• CRN (Caisse de retraite des notaires)

Quelles questions devez-vous vous poser ?
En cas d’arrêt de travail temporaire, que percevriez-vous comme indemnités journalières de la part de votre régime obligatoire ? Est-ce suffisant ?
Avez-vous souscrit un régime complémentaire ? Faites vous chaque année le point avec votre conseiller en protection sociale pour vous assurer que vos garanties sont toujours adaptées à votre situation ?
En cas de disparition prématurée avez-vous pensé à protéger vos héritiers face aux dettes sociales que vous laisseriez ?
etc.

La question de la prévoyance des indépendants est complexe et nécessite de vous entourer de spécialistes qui vous aideront à prendre les bonnes décisions en concertation avec vos conseils (experts-comptable, notaire, avocat).

Protéger son activité professionnelle, et par extension protéger son patrimoine privé, nécessite au préalable un audit de protection sociale.
360 Finance vous accompagne en  réalisant une étude personnalisée de votre niveau de protection sociale. Nous chiffrons votre couverture au regard de votre régime obligatoire de prévoyance, ainsi que des éventuels régimes complémentaires mis en place. Vous pouvez ainsi mesurer précisément votre situation tant social que fiscal, et prendre les dispositions adéquates afin d’optimiser votre protection.

prevoyance des independants

Des questions au sujet de votre régime de prévoyance ?
Remplissez le formulaire et nous vous répondrons sous 24h

Nom*

Prénom*

Email*

Ville*

Votre message*

Share Button
Votre avis éclairé sur cet article
[Total : 0    Moyenne : 0/5]