Archives pour la catégorie LMP

quelle imposition pour vos revenus airbnb

Quelle imposition pour vos revenus Airbnb ?

Share Button
Vous louez en meublé toute ou partie de votre résidence principale, ou une résidence secondaire ? vous avez déclaré vos recettes au titre de vos revenus 2015 (lire notre article Comment déclarer vos revenus Airbnb ?) ? Se pose maintenant la question du coût fiscal de ces loyers. Quelle imposition pour vos revenus Airbnb ?
Ce que cela va vous coûter dépend de votre taux marginal d’imposition (TMI).
Prenons l’exemple d’une location saisonnière, hors gîte ou chambre d’hôte, dont les revenus sont à déclarer dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux non professionnels. Concrètement, si vous encaissez 1000€, vous êtes imposé sur 500€.
Ensuite, votre imposition dépendra de votre tranche marginale d’imposition (TMI égal à 0%, 14%, 30%, 41% ou 45%). Ce TMI ne figure pas sur votre avis d’imposition. Vous devez la calculer vous même. Elle dépend de l’ensemble de vos revenus imposables et de votre quotient familial. (lire notre article « Calculer votre taux marginal d’imposition »).
Exemple. Vous avez une TMI de 14%.
Vous paierez 14% sur vos revenus imposables (500€ pour 1000€ encaissés).
500 x 0,14 = 70€. Donc 70€ d’impôt pour 1000€ perçus.
Il faudra en outre payer des prélèvements sociaux de 15,5% sur les 500€ imposables,dont 5,1% de CSG déductible, soit 52€.
Au total, vous encaissez 1000€ et vous payez 122€ d’imposition pour une TMI de 14%.
Suivant le même principe, vous paierez 202€ pour une TMI de 30%, 257€ pour une TMI de 41%, et 277€ pour une TMI de 45%.
Ce tableau ne tient pas compte de l’effet de seuil si vos revenus locatifs devaient vous faire « sauter une tranche ». A ce sujet, lire notre article « Faut-il craindre de sauter de tranche ?« .
quelle imposition pour vos revenus airbnb
 Dernier point important, vérifiez si les revenus tirés de vos locations sont imposables ou non.
 
Share Button
Quelle imposition pour vos revenus Airbnb

Les revenus Airbnb exonérés

Share Button
Les revenus tirés de la location meublée d’un bien immobilier sont imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ce sont par exemple les revenus tirés de la location via Airbnb. En revanche, dans certains cas bien précis, l’administration fiscale mentionne les revenus Airbnb exonérés d’impôt sur le revenu. Explications.

L’article 35 bis du CGI dispose que sont exonérées de l’impôt sur le revenu les personnes qui louent ou sous-louent une partie de leur habitation principale :

• 1er cas : pour les produits de la location lorsque les pièces louées constituent pour le locataire ou le sous-locataire en meublé sa résidence principale ou sa résidence temporaire dès lors qu’il justifie d’un contrat de travail conclu en application du 3° de l’article L. 1242-2 du code du travail et que le prix de location est fixé dans des limites raisonnables (CGI, art. 35 bis, I). En 2015, le loyer annuel par m2, charges non comprises, ne doit pas excéder 184€ en Île-de-France et 135€ dans les autres régions. ;

• 2nd cas : lorsque les produits de la location habituelle à des personnes n’y élisant pas domicile (chambres d’hôtes) n’excèdent pas 760 € par an (CGI, art. 35 bis, II).

Ces deux exonérations peuvent se cumuler dans le cas d’un local loué au bénéfice de lycéens ou d’étudiants pendant l’année scolaire et à des vacanciers durant la période estivale (RM Authié n° 20969, JO Sénat du 21 février 1985, p. 325).

Ainsi, pour le premier cas, les revenus Airbnb exonérés d’impôt doivent obligatoirement remplir les 3 conditions suivantes :

  1. les pièces louées doivent faire partie de la résidence principale du bailleur.

  2. les pièces louées doivent constituer pour le locataire en meublé sa résidence principale ou la résidence temporaire d’un salarié saisonnier.

  3. le prix de location doit demeurer fixé dans des limites raisonnables.

>lire notre article « Comment déclarer vos revenus Airbnb ? » <

Share Button